Communiqué du collectif de Lutte contre les Extrêmes Droites du Puy-de- Dôme (LCED 63) dont fait partie Solidaires Auvergne.

Ne nous y trompons pas !

Que vous soyez au travail ou au chômage, retraité·e, jeune en recherche d’emploi ou en formation, homme ou femme, d’origine française ou étrangère, les extrêmes droites sont notre ennemi !

Vous qui avez été maltraité·e·s pendant 5 ans par les politiques néolibérales de Macron, ne vous laissez pas abuser : le programme de Marine Le Pen c'est la même chose ... en pire !

  • Vous avez un salaire de misère ? Ce que Marine Le Pen veut (discours du 10 avril), c'est « la réconciliation du capital et du travail » : quand vous irez réclamer auprès du patron qui vous exploite, on vous dira que vous êtes de mauvais Français qui ne voulez pas vous « réconcilier » !
  • On vous dit : Marine Le Pen permettra la retraite à 62 ans ; mais on « oublie » un détail : il faudra avoir cotisé pendant 42 annuités complètes pour avoir un taux plein ! Qui les aura ?
  • Le Pen a « dédiabolisé » son programme. Mais ce qui y reste montre déjà ce qui pourra arriver quand les extrêmes droites auront le pouvoir : un régime violent et dictatorial, dans lequel, par exemple, avec la “présomption de légitime défense des policiers”, les violences policières n’auront plus de limites.
  • Le Pen ne dit rien sur les salaires, refuse d’augmenter sérieusement le Smic, mais veut alléger les « charges » patronales ! Rien non plus sur la réduction du temps de travail : les 35 heures ont disparu de son programme.

LES EXTRÊMES DROITES SONT UN DANGER POUR LA SOCIÉTÉ

Parce que, au lieu de favoriser la cohésion sociale, elles divisent les habitant·e·s, les trient suivant leur origine, leur couleur, leur religion, leur sexualité ou leur mode de vie, pour le plus grand profit des possédants : c’est diviser pour régner (suppression des allocations et des logements sociaux pour les étranger·e·s, suppression du droit du sol et du regroupement familial, interdiction du voile dans l'espace public...).

Même l’école pour toutes et tous est menacée par les extrêmes droites, avec leurs projets d’orientation précoce, qui dessert toujours les enfants des catégories populaires.

Mais alors, que faire ?

Dans l’immédiat, au deuxième tour : pas une seule voix pour Le Pen !

Et ensuite, quel que soit le résultat, mener la lutte contre les politiques néolibérales qui s’en prennent toujours aux plus pauvres et aux plus exploité·e·s.

Mener la lutte contre les idées d’extrême droite, se battre ensemble pour l ’ égalité et la solidarité !

Le collectif LCED 63 prendra prochainement des initiatives en ce sens, tenez-vous informé·e·s. Le collectif de Lutte contre les Extrêmes Droites du Puy-de-Dôme (LCED 63) mène depuis trente ans la lutte contre les extrêmes droites, leurs idées, leurs violences. Il regroupe une vingtaine d’organisations syndicales, politiques, associatives et coopératives.

Contact : lced63@protonmail.com