PenicaudOnEnVeuxPas

On se frotte les yeux à lire la candidature de Murielle Penicaud pour le poste de Directrice de l’organisation internationale du Travail. Et pourtant c’est tout ce qu’il y a de vrai. Pour parodier Audiard, ’les libéraux osent tout, c’est d’ailleurs à ça qu’on les reconnaît’.

Comment l’ex ministre du travail justifie t-elle sa candidature à ce poste prestigieux ? Tout simplement par le fait qu’elle serait la première femme à occuper ce poste. Il faut reconnaître que nul n’est mieux placé qu’elle pour savoir comment procéder pour rogner sur les droits des femmes comme le dénoncent de nombreuses féministes dans une lettre qui a commencer à recueillir pas mal de signatures. Beaucoup d’entre elles se souviennent comment elles ont du ferrailler contre les mesures qui n’ont fait qu’aggraver la condition féminine sur les lieux de travail. Et ça, c’est du factuel.

Un texte qu’il faut lire pour se rendre compte à quel point Madame Penicaud a laissé une souvenir impérissable de son passage au ministère du Travail. C’est ICI.

Retour à la page d'accueil de Solidaires Allier