Les responsables de l’agence régionale de Pôle emploi Val-de-Loire ne manquent pas d’imagination pour entraver les missions des représentants du personnel, surtout quand il s’agit des représentants de SUD Emploi.

Bandeau1

Le 1er décembre, et premier jour d’application de la contre réforme du système indemnisation chômage, plusieurs militant-e-s SUD se sont donc présentés devant les portes de Pôle emploi d’Orléans SUD dans le but d’informer les usagers, mais....ont trouvé porte close, car l’agence avait été fermée arbitrairement ce jour là sur ordre des responsables du pôle régional. Du coup, les usagers présents ce jour là en ont été pour leurs frais, car bien entendu, ils n’avaient pas été avertis de cette décision brutale.

Outre le fait que cette acte constitue une entrave caractérisée aux missions des représentants du personnel, on mesure toute l’insouciance des cadres qui président aux destinées de cette région, et les conséquences pour les allocataires qu’ils sont pourtant censés assister dans leurs démarches d’indemnisation et de recherche d’emploi. Décidément, le faussé se creuse de manière irrémédiable entre ’’ceux d’en haut’ qui se prennent pour une soi-disant élite, et ’ceux d’en bas’ qui subissent leurs décisions arbitraires et irresponsables.

SUD Emploi a immédiatement condamné cet acte anti-démocratique, contraire au droit et l’a fait savoir dans un communiqué.

Solidaires Allier se place résolument aux côtés des usagers et des syndicalistes qui défendent les salariés et les chômeurs !

Communiqué SUD Emploi 3 décembre 2021

Article publié le 4 décembre 2021