Au lendemain de l’élection présidentielle du 24 avril 2022, les 9 organisations de retraité·e·s (CGT, FO, CFTC, CFE-CGC, FSU, Solidaires, FGR-FP, UNRPA Ensemble & solidaires, LSR) ont décidé de s’adresser aux candidates et candidats aux élections législatives. Le contenu du questionnaire a été rendu public lors d’une conférence de presse des 9 le 23 mai.

Dans les jours qui ont suivi, ce questionnaire (voir pièce jointe) a été envoyé de façon nominative aux candidates et candidats dans chaque département.

À ce jour, 16 juin 2022, le constat est éclairant sur la façon dont les différentes organisations politiques envisagent tant leurs relations avec les organisations représentatives des personnes en retraite, que les réponses à apporter à leurs revendications.
Plus de 90 % des réponses reçues proviennent de candidates et candidats « NUPES », qui approuvent plus ou moins nos revendications et vont dans le même sens. Les quelques réponses « estampillées » LREM Renaissance nous signalent que l’élection du président Macron est la réponse à nos demandes.

Les retraité·e·s Solidaires UNIRS rappellent que les élections législatives ne sont pas indifférentes aux choix politiques qui seront ceux du prochain gouvernement. En tout état de cause, les retraitées et retraités de Solidaires, en commun avec les autres organisations de retraité·e·s, continueront de porter leurs revendications sur le pouvoir d’achat, la santé et la perte d’autonomie, les services publics et de les exprimer dans leurs manifestations.