Le 19 mars dernier, nous étions près de 10 000 à marcher ensemble à Paris contre le racisme et les violences policières, judiciaires et pénitentiaires !

Après la mobilisation nationale du 18 décembre, la Campagne Antiracisme & Solidarité – dont Solidaires est signataire – se joignait au Réseau Entraide Vérité & Justice pour envoyer un signal fort : celui d’un front antiraciste fort et uni contre le racisme et sa dimension systémique.

Au travers de cette mobilisation se renforcent également les ponts entre les luttes contres les crimes d’État et celles pour la régularisation des sans-papiers, auxquelles Solidaires participe déjà au sein de la Marche des Solidarités.

Nos camarades sans-papiers en grève du Coudray-Montceaux, Gennevilliers et Alfortville ont ainsi donné le ton d’un cortège festif, dans lequel travailleurs∙euses, étudiant∙es et retraité∙es ont donné de la voix pour faire entendre nos revendications.

Solidaires continue à réclamer avec force la régularisation immédiate des sans-papiers, la fin des politiques discriminatoires et la liberté d’installation et de circulation pour chacune.

Le combat antiraciste contre l’exploitation des travailleur∙euse∙s sans-papiers, c’est aussi celui contre la précarisation par la sous-traitance en cascade et pour le respect de nos droits.

« Les camarades sans-papiers sont sorti∙es de l’ombre. Un peu plus de lumière ne leur ferait pas de mal. »